Cinéma

Bruno Streiff La femme est l'avenir du film

Histoires d’enfances L’enfance et ses représentations, un thème qui offre l’opportunité de poser un regard neuf sur le monde et sa réalité. Sans doute aussi l’occasion d’utiliser la fraîcheur d’un acteur qui n’en est pas un, qui n’a pas été déformé par le système et les écoles de théâtre. Une cire vierge à modeler. Le regard de l’enfant, sa sensibilité, tout ce qui passe dans la caméra par le talent d’un réalisateur et de son équipe. Regard qui, souvent au cinéma, symbolise celui que les adultes devraient porter sur eux-mêmes et sur le monde. En ce sens, déclinée sous toutes ses formes, l’enfance au cinéma ne nous laisse pas indemnes : elle nous invite à la réflexion sur nos existences d’adultes. • Garnements : Yves Robert : La Guerre des boutons ; François Truffaut : Les 400 Coups • Innocence : Jean Renoir : Le Fleuve ; Charles Laughton : La Nuit du chasseur • Fantaisies : Walt Disney : Le Livre de la jungle ; Tim Burton : Charlie et la chocolaterie • Enfance martyrisée : Michael Hanneke : Le Ruban blanc ; Volker Schlöndorff : Le Tambour • En famille : Federico Fellini : Amarcord ; Bertrand Tavernier : L’Horloger de Saint-Paul • Relation aux parents : Carlos Saura : Cria Cuervos ; Roberto Benigni : La vie est belle • L’instruction : Hana Makhmalbaf : Le Cahier; Ken Loach : Kes • Mal partis : Louis Malle : Zazie dans le métro ; Charlie Chaplin : Le Kid • Incompris : Luigi Comencini : L’Incompris ; Stephen Daldry : Billy Elliott • Délinquance : Yilmaz Güney : Le Mur ; Rodrigo Pla : La Zona • Adultes dévoués : Nadav Lapid : L’Institutrice ; Xavier de Lauzanne : Les Pépites

Date de dernière mise à jour : 08/04/2019